International Forest, & Environmental Development

Forêt Internationale, et Développement Environnemental

Author Archive

CALL FOR APPLICATIONS
RECRUITMENT OF TRAINERS FOR 2020 IFED TRAININGS


MFE 200 : Forests and Environment
Context
International Forest and Environmental Development (IFED), a Canadian based organization
specialized in forest resources management and climate change mitigation, through its various
services supports sustainable environmental management of natural resources and contributes to
poverty alleviation. In this light, IFED’s activities and services aim to improve the livelihood of
riverine communities, by supporting them in the implementation of viable methodologies for
sustainable management of natural resources, by supporting marketing of NTFPs and
researching partners for carbon credits. These activities also consist of environmental
assessment, scientific research, publications, and dissemination of research results. IFED has
also put in place a training and capacity-building plan for actors involved in various fields related
to sustainable management of natural resources and climate change mitigation. Kindly consult
the different modules and courses scheduled by IFED for year 2020 at www.ifed-inc.ca
For the implementation of the training module MFE 200 : Forests and Environment, IFED is
looking for qualified trainers.
This specific module includes 14 courses which are as follows :
▪ MFE 201 : Management of forest resources and REDD+
▪ MFE 202 : Environmental management
▪ MFE 203 : Mining management and environment
▪ MFE 204 : Artisanal and Small-scale Mining Management Techniques (Low
Environmental Impact)
▪ MFE 205 : Quality, Health and Safety Environment (QHSE)
▪ MFE 206 : Measurement, Reporting and Verification (MRV) for REDD+
▪ MFE 207 : Local development and climate change
▪ MFE 208 : Integrated Wildlife Management
▪ MFE 209 : Land tenure security and REDD+

MFE 210 : Inventory of natural resources (flora, wildlife, NTFPs, etc.)
▪ MFE 211 : Estimation of emission factors related to changes in forest cover:
deforestation and forest degradation.
▪ MFE 212 : Sustainable forest management under REDD+ strategies
▪ MFE 213 : Bush fire management in the context of REDD+.
▪ MFE 214 : Use of UAVs for monitoring REDD+ activities and sustainable land
management
For more information on this module, you are invited to click the link below
http://ifed-inc.ca/category/courses-professional-training/mfe-course/mfe-200-courses/
Required profile:

  • A minimum of 10 years teaching and / or professional experience in one of the aforementioned
    fields;
  • Be owner of an MSc or its equivalent in the required field;
  • Having proven teaching skills;
  • Fluency both in French and English (spoken and written) will be an asset
  • Proven skills in the use of e-learning platforms.
    Application
    Candidates are requested to apply by sending a Curriculum Vitae and a cover letter by email to
    regis20.ifed@gmail.com / kiliane.djouokou@gmail.com preferably before June 15, 2020 GMT,
    clearly indicating in this email the subject the course (s) of interest (eg MFE 201 : Management
    of forest resources and REDD+). Only candidates whose profile is interesting will be contacted
    for an interview.
  • For further information, please visit the IFED training plan at: www.ifed-inc.ca

CALL FOR APPLICATIONS
RECRUITMENT OF TRAINERS FOR 2020 IFED TRAININGS

CALL FOR APPLICATIONS
RECRUITMENT OF TRAINERS FOR 2020 IFED TRAININGS
MST 100 : GIS and Remote Sensing
Context
International Forest and Environmental Development (IFED), a Canadian based organization
specialized in forest resources management and climate change mitigation, through its various
services supports sustainable environmental management of natural resources and contributes
to poverty alleviation. In this light, IFED’s activities and services aim to improve the livelihood
of riverine communities, by supporting them in the implementation of viable methodologies
for sustainable management of natural resources, by supporting marketing of NTFPs and
researching partners for carbon credits. These activities also consist of environmental
assessment, scientific research, publications, and dissemination of research results. IFED has
also put in place a training and capacity-building plan for actors involved in various fields
related to sustainable management of natural resources and climate change mitigation. Kindly
consult the different modules and courses scheduled by IFED for year 2020 at www.ifed-inc.ca
For the implementation of the training module MST 100: GIS and Remote Sensing applied
to the Environment and Natural Resource Management, IFED is looking for qualified
trainers.
This specific module includes 04 courses which are as follows :
MST 101 : GIS and cartography
MST 102 : Image processing and remote sensing
MST 103 : Training in mapping Softwares
MST 104 : Training in image processing Softwares (ENVI, ERDAS, GRASS, SNAP)
For more information on this module, you are invited to click the link below
http://ifed-inc.ca/category/courses-professional-training/mst-course/mst-100-courses/
Required profile:

  • A minimum of 10 years teaching and / or professional experience in one of the aforementioned
    fields;
  • Be owner of an MSc or its equivalent in the required field;
  • Having proven teaching skills;
  • Fluency both in French and English (spoken and written) will be an asset

Application
Candidates are requested to apply by sending a Curriculum Vitae and a cover letter by email
to regis20.ifed@gmail.com / kiliane.djouokou@gmail.com preferably before June 15, 2020
GMT, clearly indicating in this email the subject the course (s) of interest (eg MST 101:
Geographic information system (GIS) and cartography). Only candidates whose profile is
interesting will be contacted for an interview.
For further information, please visit the IFED training plan at: www.ifed-inc.ca

IFED LUTTE CONTRE LE COVID19

Présentation générale

L’épidémie liée au coronavirus 2019 (COVID-19) a été qualifiée d’urgence de sante publique de portée internationale par l’OMS le 11 mars 2020 avec plus de 90 000 morts en 3 mois sur plus de 1,5 millions de cas [1]. Le COVID 19 est une maladie virale qui attaque principalement les poumons. Les personnes à haut risque de contamination et/ou de décès sont les immunodéprimés, comorbidité.
Ainsi, face à la rapide évolution de la pandémie, l’instauration de mesures nationales de prévention du Covid 19 dans de nombreux pays d’Afrique a été plus que nécessaire.
A la date de 23 avril 2020, plus de 2 688 440 personnes ont été déclarés positifs au coronavirus (COVID-19) dans 218 pays, avec un taux de létalité de 25% en British Virgin Island, 25% en Bahamas , en Chine 6% et de 13,96% en Afrique [2].

Des Mesures de préventions

Les mesures de prévention prises pour limiter la propagation de la COVID-19 comportes des procédures développées pour diminuer le risque de transmission du SRAS-CoV2.


Dans un premier temps l’accent a été mis sur l’identification et l’isolement des cas importés. Une fois que la transmission de la communauté locale a été signalée, la surveillance a été renforcée pour identifier les cas, y compris les cas n’ayant jamais voyagé dans les zones touchées ou les contacts antérieurs avec des personnes infectées.


Dans un deuxième temps les mesures de bases applicables à tous les travailleurs avec trois composantes :


Composante 1 : lavage et désinfection des mains :
• Évitez de vous toucher le visage, la bouche, le nez et les yeux lorsque les mains ne sont pas lavées ou lors du port de gants.
• Lavez vos mains souvent à l’eau tiède savonneuse pendant au moins 20 secondes. Si ce n’est pas possible, utilisez une solution hydro alcoolique de 60 à 70 %.
• Lavez vos mains avant de mettre des gants et après les avoir enlevés.
• Lavez vos mains avant de préparer, de manipuler, servir ou manger des aliments dans la salle à manger. Ne consommez pas d’aliments sur des lieux de travail possiblement contaminés.
Voici les bonnes techniques de lavage et de désinfection des mains [9]. :

Composante 2 : étiquette respiratoire
Adoptez les règles d’hygiène suivantes pour tousser ou éternuer :
• Couvrir la bouche et le nez avec le bras afin de réduire la propagation des germes.
• Utiliser des poubelles sans contacts


Composante 3 : Distanciation physique
• Éviter le contact direct pour les salutations comme les poignées de main ou donner la bise et privilégier l’usage de pratiques alternatives.
• Demander aux travailleurs de respecter une distance de deux (2) mètres entre eux.
• Émettre des consignes claires pour que les travailleurs respectent la distanciation physique.
• Réduire le nombre de travailleurs dans une même pièce.
• Réaménager les postes de travail.
• Modifier les méthodes de travail (ex. : télétravail).
• Lorsqu’il est impossible de maintenir une distance de deux (2) mètres entre les personnes (travailleurs ou clientèle), des adaptations doivent être apportées [9].

Gestion de la crise


Les mesures de gestion du nouveau COVID-19 varie selon les pays :
-En Chine, le gouvernement chinois, en collaboration avec Alipay, a déployé une application qui permet aux citoyens de vérifier s’ils ont été en contact avec des personnes atteintes de la Covid-19. Il est utilisé dans plus de 200 villes chinoises.
À Singapour, l’application « TraceTogether (en) » est utilisée. De plus, un protocole de suivi des contacts numériques, « BlueTrace (en) », a été développé, avec une implémentation de référence open source, OpenTrace4,5.
En Colombie – « CoronApp » est l’application mobile pour Android et iOS – et disponible pour Huawei AppGallery – développée par le gouvernement colombien. Une application gratuite, qui ne consomme pas de données; elle aide à détecter les zones touchées et les personnes à proximité avec un diagnostic positif à la Covid-19
-La Macédoine du Nord a lancé “StopKorona!” le 13 avril 2020, devenant le premier pays des Balkans occidentaux à lancer une application de traçage Covid-19. L’application basée sur Bluetooth retrace l’exposition des personnes potentiellement infectées et aide les autorités sanitaires à fournir une réponse rapide. Les numéros mobiles des utilisateurs sont les seules données liées à l’utilisateur, stockées sur des serveurs gérés par le ministère de la Santé.
-Le Ghana a lancé « GH Covid-19 Tracker App », une application Android et IOS équipée d’une technologie de suivi de localisation pour fournir des informations détaillées sur les personnes qui ont participé au même événement, lieu, pays ou d’autres lieux afin de fournir aux autorités de santé des informations précises pour savoir qui contrôler et à qui fournir de l’aide. L’application a été développée par le ministère de la Communication et de la Technologie et le ministère de la Santé13. A la date du 14 avril 2020, l’application attendait l’approbation du Google Play Store et de l’App Store d’Apple14.
-En Norvège – l’application Smittestopp développée par le gouvernement norvégien utilise le Bluetooth et le GPS. [7]

Actions actuelles des pays Africains pour lutter contre la COVID-19

Pour éviter à tout prix une contagion généralisée et circonscrire les cas sur le continent africain, où le nombre de décès liés au Covid-19 reste peu élevé, les autorités nationales tentent, via des mesures plus ou moins restrictives, de freiner la propagation du virus et s’organisent pour prendre en charge rapidement les malades.
La nouvelle a fait le tour du monde. Au soir du Dimanche 20 avril 2020, le président Malgache Andry Rajoelina a annoncé que le Madagascar était en possession d’un remède « vita malagasy » (made in Madagascar) aux vertus préventives et curatives contre le coronavirus. Le Covid-Organics, nom donné à ce traitement, est une tisane à base de feuilles séchées d’artemisia, produit par l’Institut Malgache de Recherche Appliquée (IMRA)[4].
Aussi, L’inventeur de l’Apivirine, un produit proposé contre le Coronavirus est intervenu sur « Le Débat africain » le dimanche 19 avril 2020 sur Rfi. Dans ses déclarations, le Béninois Valentin Agon réaffirme la puissance de son produit contre la pandémie [5]. Le Réseau des praticiens et herboristes de médecine traditionnelle de la région du Centre (Burkina Faso) a fait des propositions de plantes qui, à défaut de guérir la maladie à coronavirus, seraient capables de la prévenir et de stopper la contagion [6]. En fin viennent les équipements de protection individuelle (masque faciaux, gels hydro alcoolique, gants…). La dotation des centres de santé en dispositifs de lavage des mains et en affiches (par les Gouvernements) ….

Déconfinement et risques de résurgence de la pandémie

Avant le confinement la plupart des populations en Afrique se trouvaient entre peur et colère. « Comment allons-nous faire? », s’interrogeaient clients et vendeurs dans l’immense marché de Lagos Island, au cœur de la capitale économique du Nigeria, quelques heures avant un confinement général annoncé par le chef de l’État nigérian: une question que se pose tout le continent.
« J’ai déjà acheté du riz, des haricots et du manioc pour mes cinq enfants», racontait à l’AFP Mounsomola « Tout ça sera fini en une semaine… et d’ici là, je n’aurai plus d’argent ». Les personnes de retour de voyage dès cette période avaient été mises en quarantaine pour éviter les contagions communautaires. Deux conditions doivent absolument être réunies, elles sont affaires de bon sens, plus même que de science :

Sommes-nous clairement sortis du pic épidémique ?

Même si l’on observe aujourd’hui quelques signaux que l’on aimerait considérer comme positifs, comme la stabilisation du nombre de nouveaux patients hospitalisés et de ceux nécessitant la réanimation, la situation reste incertaine, car la tension sur les personnels de santé et les moyens hospitaliers demeure extrême, en dépit de quatre semaines de confinement, alors que se fait sentir un véritable relâchement dans l’adhésion de certains.
Réunissons-nous à ce jour les éléments permettant de donner à la stratégie de déconfinement des chances maximales de succès ?
Et il y a encore beaucoup à faire, alors que le temps nous est compté.

Classements effectues a IFED comme indicateur de performance

Les nombreuses mesures prises certes permettent aux différents pays de rester à un niveau de résilience bien meilleur que d’autres pays. Toutefois, les chiffres récents montrent qu’une attention particulière devrait être portée sur les questions de déconfinement, car le risque de retours à la case départ serait envisageable ; ce qui serait encore plus dommageable pour l’économie, qui prend déjà de nombreux coups. Ainsi IFED (Forêt Internationale et Developpement Evironnemental), apporte sa part de contribution à la lutte, en soutenant que le déconfinement doit se faire de manière prudente avec des mesures sanitaires qui doivent être prises pour éviter tout risque de nouveaux pics de contamination. IFED a porté des analyses sur les données Wikipédia du 22 Mai 2020, reparties par Pays pour effectuer des propositions: cf fiche annexe :

Tableau pour l’Afrique

Tableau pour le monde

L’ampleur de la propagation du COVID-19 est en partie liés aux diverses mesures mise en place par les différents pays pour riposter à la pandémie. L’idéale pour le déconfinément prévoit un Rank sensiblement proche de 1. Le Rank calculé correspondant aux efforts mis en place par les différents pays pour arriver à une récupération complète sur l’ensemble des cas confirmés .

RECRUTEMENT DE FORMATEURS IFED

APPEL A CANDIDATURES

RECRUTEMENT DES FORMATEURS FORMATION IFED 2020
MST 100 : SIG et Télédétection

Contexte

Forêt Internationale et Développement Environnemental (IFED), qui est une organisation de droit canadien spécialisée dans la gestion des ressources forestières et l’atténuation du changement climatique, se propose à travers ses services de soutenir une gestion environnementale durable des ressources naturelles et de contribuer à la réduction de la pauvreté. Les activités et services d’IFED visent à améliorer le niveau de vie des populations riveraines des ressources naturelles, en les accompagnant dans la mise en place de méthodologies viables pour la gestion durable desdites ressources, en vue de l’amélioration des rendements, l’accompagnement dans la commercialisation et la recherche des partenaires pour les crédits de carbone issus de cette gestion. Ils se déclinent également en des prestations de services relatifs à la réalisation des études d’impact environnementaux et sociaux, la recherche scientifique, les publications et la vulgarisation des résultats de recherche. IFED a mis en place un plan de formation et de renforcement des capacités des acteurs engagés dans divers domaines d’activités relatifs à la gestion durable des ressources naturelles et l’atténuation du changement climatique.

Vous pouvez consulter les différents modules et cours offerts pour l’année 2020 sur le site de IFED à www.ifed-inc.ca

Pour la mise en oeuvre du module de formation MST 100 : SIG et TELEDETECTION appliqués à l’Environnement et à la Gestion des Ressources Naturelles, IFED est à la recherche des personnes ressources qualifiées. Vous pouvez avoir plus d’informations sur ce module en cliquant sur le lien
http://ifed-inc.ca/category/courses-professional-training/mst-course/mst-100-courses/

Ce module comporte 04 cours qui se présentent comme suit :
MST 101 : Système d’information géographique (SIG) et cartographie
MST 102 : Traitement d’images et Télédétection
MST 103 : Formation en logiciels de cartographie
MST 104 : Formation en logiciels de traitement d’images (Envi, Erdas, Grass, SNAP)

Profil recherché :
– Expérience pédagogique et/ou professionnelle de minimum 10 ans dans l’un des domaines sus cités ;
– Avoir un MSc ou son équivalence dans le domaine requis
– Compétences pédagogiques prouvées ;
– Avoir un excellent niveau de langue parlée et écrite en français et anglais sera un atout ;
– Compétences avérées dans l’utilisation du e-learning
Soumission des offres
Les personnes intéressées sont priées de postuler en envoyant leur CV et une lettre de motivation par e-mail à regis20.ifed@gmail.com / kiliane.djouokou@gmail.com au plus tard le 15 Juin 2020 à GMT en indiquant dans le sujet de votre email le ou les cours que vous souhaitez dispenser (e.g. MST 101 : Système d’information géographique (SIG) et cartographie). Seuls les candidats dont le profil requis est intéressant seront contactés pour un entretien de validation de la demande.

Pour toutes informations complémentaires, vous voudriez bien visiter le plan de formation IFED au site : www.ifed-inc.ca

Message to partners

Climate change comes with many consequences that are increasingly visible such as severe storms, floods, extreme heat and cold, changing cycles and duration of rains. This leads to many threats, particularly to the capacity to ensure food security, eradicate poverty and achieve sustainable development. Faced with these challenges, concrete responses are expected not only at government level but also at all levels of society so that future generations can maintain their chances of survival. Thus, to fight against climate change and its impacts, the Paris Agreement signed on December 12, 2015 by 195 countries committed to limiting the rise in global average temperature to well below 2 ° C. To achieve this goal, each country must develop individual climate commitments known as NDCs (Nationally Determined Contributions) to enable all stakeholders to contribute to the common cause in a fair and transparent manner. To ensure this transparency, each country must provide regular reports on national greenhouse gas (GHG) inventories and their impacts on climate change and adaptation to these changes, to enable progress made in the implementation of CDNs.

The training and / or capacity building of technical agents, technicians, engineers and officials of the Administration working in the fields of the environment, natural resource management and REDD + are necessary to achieve the objectives of contributions determined at the national level and also at the project level. In order to support the various actors in Africa to achieve these objectives, IFED (www.ifed-inc.ca) in collaboration with Queen’s University (www.queensu.ca) based in Canada has set up this program of vocational training and capacity building.

Our training offers have been selected to meet REDD + requirements and will be provided by very high-level experts who will use innovative, lively, interactive, practical and operational teaching methods and approaches, allowing our partners to achieve their objectives. .

For this year 2020, we are offering residential and à la carte training and will gradually move forward to also combine online training to make it possible to accommodate each other’s needs. We therefore intend to personally welcome you or your employees to one of our training sessions so that together we can strengthen the bases to rationalize your activities while minimizing the impacts of climate change.

The General Coordinator, CEO
Adrien Djomo. PhD

Click the map to interact